La langue provençale se bat pour défendre ses droits

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La langue provençale se bat pour défendre ses droits

Message  sebastian le Dim 25 Oct - 1:54

La Provence, Publié le samedi 24 octobre 2009 :

"Un griot meurt et c'est une bibliothèque qui brûle", disait Amadou Ampâté Ba. Et ce qui est vrai en Afrique, l'est peut-être pour les langues minoritaires de France. Celles-là même qu'une révision de la Constitution a intégrées comme "élément du patrimoine vivant" de l'Hexagone, mais que les députés peinent à défendre, via une loi très attendue et promise par Christine Albanel.

Pourtant, qu'on la nomme occitan (générique aux langues d'oc) ou qu'on lui préfère le nom de provençal, cousin proche du Limousin, du Gascon ou du Gavot (dans les Alpes), la langue se porte bien: l'édition, la chanson, la création en témoignent. Plus près de chez nous, on évoque Fuveau et son festival de théâtre provençal, le festival "Me dison Prouvènço" à Arles ou la présence de nombreux chanteurs toujours à Arles, aux Suds.

Mais à Sète, à Béziers, à Marseille (à l'oustau dou pais Marselhes), à Aix et son festival du Tambourin… la langue résonne et plus d'un millier de villes ont apposé en provençal, leur nom sous la pancarte officielle en français. Tous ne manifestent pas. Et certains puisent dans l'expression folklorique, ces racines qui font défaut aujourd'hui.

On aurait tort de les railler, puisqu'ils transmettent, au sein de plusieurs centaines d'associations, la culture que chantait Mistral certes, mais aussi Aubanel, Delavoüet, Rouquette et d'autres contemporains. Des querelles existent: ainsi le Collectif Prouvènço, voudrait la reconnaissance de la langue provençale à l'instar des autres composantes de la culture d'oc.

D'autres préfèrent parler d'une langue d'oc, riche de sa diversité via ses dialectes, dont le provençal. Mais au fond, pour les générations futures, c'est la transmission orale d'une culture qui reste fondamentale, via la télévision ou le chant. Et cela donne un joli mot en provençal : "la langue dou bres", la langue du berceau.

Silvie Ariès
avatar
sebastian
Admin
Admin

Messages : 644
Date d'inscription : 03/09/2008
Age : 42
Localisation : Ròcbaron

http://enprovence.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum