LE FELIBRIGE.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE FELIBRIGE.

Message  sebastian le Lun 22 Sep - 18:34

LE FELIBRIGE EN QUELQUES MOTS

Le Félibrige est une association qui a pour objectifs la sauvegarde, l’illustration et la promotion de la langue et de la culture spécifiques des pays d’oc par l’intermédiaire de la littérature, du théâtre, de la chanson, du cinéma... et tout particulièrement de l’enseignement et des médias. Le Félibrige s’emploie aussi à faire connaître et reconnaître la culture d’oc auprès de l’opinion et des pouvoirs publics dans un esprit de complémentarité avec les autres cultures en prenant position par rapport à une politique de réelle décentralisation et de développement européen. Son action s’appuie principalement sur l’édition d’ouvrages et de périodiques ainsi que sur l’organisation d’assises, colloques, débats et manifestations diverses.

LANGUE D’OC

La langue d’oc est une langue latine possédant plusieurs dialectes : l’auvergnat, le gascon, le languedocien, le limousin et le provençal. Elle est parlée sur l’ensemble du midi de la France ainsi que dans le Val d’Aran et dans les onze vallées du Piémont d’Italie. Elle est aujourd’hui enseignée de la maternelle à l’université et dans de nombreux pays étrangers. Elle est admise dans les examens.

FREDERIC MISTRAL (1830-1914 )
Auteur de Mirèio (1859), de Calendau (1857)... et d’un dictionnaire provençal-français embrassant les divers dialectes de la langue d’oc moderne, Lou Tresor dóu Felibrige. En 1904 il reçut le Prix Nobel qu’il consacra à la fondation du Museon Arlaten. Son œuvre a été traduite dans une vingtaine de langues. La philosophie du Félibrige trouve sa source dans l’œuvre de Frédéric Mistral.

http://www.felibrige.org/
avatar
sebastian
Admin
Admin

Messages : 644
Date d'inscription : 03/09/2008
Age : 42
Localisation : Ròcbaron

http://enprovence.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE FELIBRIGE.

Message  Invité le Jeu 9 Juil - 10:44

Très belles explications sur le Félibrige ! Un écrivain plus proche de nous encore que Mistral, malheureusement disparu, était un grand défenseur de la langue provençale : Marcel Pagnol.

Mon frère qui a 30 ans, a eut le plaisir et la joie d'avoir un instituteur en primaire qui leur faisait des cours de provençal en raison de quelques heures par semaines. Il en garde un souvenir merveilleux ! Et bien sûr, l'instituteur se servait des textes de Marcel Pagnol pour intéresser les pitchoun à la langue de leur région. Et le comble, c'est que les pitchoun faisaient moins de fautes en provençal qu'en français !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum